Histoire de la musique tchèque

a possibilité vous est offerte, sur ces pages, de découvrir l'histoire de la musique tchèque ainsi que ses compositeurs les plus remarquables. Cette histoire musicale peut être abordée de plusieurs manières. Nous avons choisi de la classer en six périodes distinctes : moyen-âge, renaissance, baroque, classicisme, romantisme und die XXe siècle. Chacune d'entre-elles est brièvement présentée, caractérisée et complétée par une liste de ses compositeurs les plus représentatifs.

Musique médievale










Ce n'est qu'aux alentours de 830, époque marquée par l'arrivée du christiannisme sous l'action des missionnaires allemands, qu'il nous est possible de suivre avec certitude l'histoire de la musique sur les territoires tchèque, slovaque et polonais, peuples dont les destins politique et culturel sont intimement liés.

Musique baroque










L'orchestre impérial suivit Matyáš à Vienne pour ne se rendre dans les pays tchèques que lors des grandes cérémonies de la cour. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, les orchestres de la noblesse sont devenus d'importants foyers. Deux orchestres - l'orchestre de l'évêque d'Olomouc Charles Lichtenstein Kastelkorn (1664-1695) et l'orchestre de l'évêque d'Olomouc Schrattenbach (1711-1738) se distinguaient plus particulièrement.

Musique du romantisme










A cette époque, la renaissance nationale tchèque bat son plein. L'opéra tchèque est apparu comme l'expression suprême des tendances renaissantes dans l'esprit du romantisme. Le succès éclatant du singspiel de Joseph Weigl (1766-1846) La famille suisse (1823) incita Chmelenský et Frantisek Škroup (1801-1862) au singspiel tchèque originel.

Musique de la renaissance










D'après plusieurs notes et illustrations, le chant d'église artistique était lié à la musique instrumentale dans les recueils de cantiques, et ce avant que les jésuites accentuent plus abondamment la composante musicale dans les églises catholiques. L'orgue bénéficia de nouveau de la reconnaissance générale.En de nombreux endroits...

Musique du classicisme










Le XVIIIe siècle voit les tendances européennes de base de l'évolution sociale et musicale se mêler aux traits caractéristiques de la tradition musicale populaire tchèque. C'est la raison pour laquelle, à cette époque, la musique tchèque put intervenir de façon significative dans le contexte de toute l'Europe. Le simple fait que le talent et l'éducation musicale apportaient des avantages existentiels appréciables fut un moment...

Musique tchèque du XXe siècle










Josef Bohuslav Foerster (1859-1951) incarne le passage de la génération créatrice à une autre époque. Foerster étudia l'école d'organistes. A Prague, il fut pendant plusieurs années organiste avant de partir avec sa femme à Hambourg et Vienne. Après le coup d'Etat de 1918, il revint à Prague, où il travailla pendant douze ans au conservatoire.

Chaque dimanche, nous vous inviterons à voter pour une des cinq chansons que nous vous aurons présentées durant la semaine écoulée. (Plus)