Première rencontre des Ecoles tchèques sans frontières de France

Ces vendredi et samedi se réunissent à Paris les Ecoles tchèques sans frontières de toute la France, pour une première grande rencontre et échanger sur la façon d’enseigner le tchèque à l’étranger. Lucie Slavíková-Boucher est la fondatrice de la toute première Ecole tchèque sans frontières, née à Paris. Elle revient sur leur histoire.

Lucie Slavíková-Boucher, photo: Milena ŠtráfeldováLucie Slavíková-Boucher, photo: Milena Štráfeldová « Les Ecoles tchèques sans frontière sont des écoles complémentaires qui enseignent la langue, la littérature et l’histoire-géographie tchèques en complément d’une école primaire et secondaire que les enfants d’origine tchèque fréquentent à l’étranger. Ces enfants sont souvent issus de familles mixtes où un parent est d’origine tchèque ou tchèque lui-même. La première école est née à Paris fin 2003. Cela fait quasiment douze ans que cette aventure a commencé. Aujourd’hui, il y a une cinquantaine d’écoles basées sur le même principe avec quasiment le même enseignement, dans le monde entier. »

Ces écoles s’adressent à des enfants de quel âge ?

Photo: Site officiel de l'Ecole tchèque sans frontièresPhoto: Site officiel de l'Ecole tchèque sans frontières « On commence souvent à l’âge de 18 mois avec un petit enseignement d’une heure par semaine pour aider les parents à maintenir la langue tchèque, langue minoritaire souvent dominée par la langue du pays où la famille vit. Les parents se réunissent une fois par semaine avec leurs enfants et ils bénéficient d’un petit enseignement de chansons, de comptines, d’histoires pour enfants. Ça leur permet de rencontrer d’autres parents, de maintenir la langue et d’éduquer les enfants de façon bilingue. On commence à cet âge jusqu’à six ans. Après on enchaîne avec l’enseignement du CP à la 3e, avec le curriculum qui est celui des enfants en Tchéquie jusqu’à 15-16 ans. »

Ce vendredi et samedi est organisée la première grande rencontre des écoles tchèques en France. Quel est le but de cette réunion ?

Photo: Site officiel de l'Ecole tchèque sans frontièresPhoto: Site officiel de l'Ecole tchèque sans frontières « C’est en effet la première grande rencontre des écoles tchèques en France. L’association Ecoles tchèques sans frontières, dont le siège est à Prague, organise tous les ans, une rencontre des écoles tchèques du monde entier. On est toujours très nombreux. Il y a au moins une centaine de participants qui viennent des quatre coins du monde. Pour la première fois, on a décidé d’organiser cela en plus petit comité en France. Il y aura des enseignants et directeurs d’écoles de ce type venus de six villes françaises, plus Paris. On fait cela à Paris parce qu’il est relativement facile de venir à Paris, puis parce que la plus ancienne école se trouve là, et que nous bénéficions de l’aide et du soutien de l’ambassade de la République tchèque où aura d’ailleurs lieu l’ouverture de cette rencontre. Ce sera vendredi plus pour faire connaissance et samedi, on enchaîne avec la visite de l’école et une formation. »

En quoi consiste cette formation ?

 « C’est un séminaire de trois heures, mené par deux professeurs qui ont beaucoup d’expérience, sur les méthodes d’enseignement pour les enfants d’âge préscolaire et d’âge scolaire jeune. L’enseignement est forcément un peu différent de l’enseignement classique dans la mesure où il s’adresse à des enfants bilingues, avec leur spécificité du fait qu’ils évoluent dans deux langues à la fois. »